Mezcal Jazz Unit en tournée

19 septembre 2016

Snug et fin

Dernier concert hier soir au Snug Harbor, chez Jason qui décidement nous aime bien, sous son air un peu "grumpy".

C'est notre soirée dans Frenchmen Street, un samedi soir ce coup-ci, à savoir le moment le plus fréquenté. Il y a de la musique partout, dans tous les bars, clubs et trottoirs. Notre club étant payant, la salle n'est pas pleine, mais elle est sympa. Nous faisons 2 concerts de 1h30 à la suite, un à 20h, un autre à 22h, en alternant le quartet et "13 lunes".

Quand on s'installe, il manque le tilter de la pédale charleston, qui permet d'y fixer les cymbales. Du coup, Jason appelle le batteur qui a joué la veille pour qu'il le ramène. C'est un des fils Marsallis, en fait, qui nous l'amène juste avant le concert. Il faut dire que le club appartient à la famille Marsallis, le père Ellis, pianiste y a son rond de serviette et son jour de concert hebdomadaire.

Cette tournée s'achève. Nous restons un jour de plus pour nous poser avant le grand retour. Ca a été une tournée bizarre, à cause du manque de public. Heureusement qu'il y a eu les 2 derniers concerts...

Merci encore à Eliza pour tout ce qu'elle a fait avant et pendant la tournée. Thanks to Anne Juge and Antiques of Paris for supporting us. "See u later alligator", comme ils disent...

IMG_1960

IMG_1961

IMG_1962

IMG_1963

IMG_1964

IMG_1966

IMG_1968

IMG_1970

IMG_1971

IMG_1975

IMG_1976

IMG_1977

IMG_1979

IMG_1980

IMG_1983

IMG_1993

IMG_1997

Posté par indiasong à 02:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]


17 septembre 2016

Mandeville

Ce vendredi, nous traversons le pont du lac Ponchartrain qui fait 38 km à travers le lac, pour rejoindre Grayhawk à Mandeville où il habite. Un de ces amis, anglais, nous invite à déjeuner au restaurant "so british" qu'il tient à Mandeville. C'est une vraie bonbonnière, décorée kitch, avec des portraits de la reine, de Lady Di, des tasses en porcelaine (made in China) et le repas servi est excellent.

Nous retrouvons ensuite de Dew Drop, lieu mythique où nous avons déjà joué en 2014. Pour ceux qui n'avaient pas suivi le blog en 2012, dans cette cabane en bois au milieu des bois, ont joué les Kid Ory, Louis Armstrong et beaucoup d'autres depuis. Il y a une association pour la préservation de ce lieu historique, qui s'occupe aussi d'organiser les concerts. Il fait très chaud, il pleut. Nous aurons, du coup, moins de public que prévu, mais la salle sera quasiment pleine. Le concert est excellent, Grayhawk est toujours très en forme, les gens adorent.

God save the Queen

IMG_1868

IMG_1869

IMG_1871
Grayhawk et sa femme Robin, archiviste auprès des tribunaux qui nous raconte quelques histoires croustillantes sur son métier.

IMG_1872
Chris et LeHa

IMG_1874
Ha ha ha...no Shit?!...

IMG_1875

IMG_1877

IMG_1899

IMG_1881
Grayhawk a peint quelques fresques sur le theme d'Alice au pays des Merveilles

IMG_1884

IMG_1885

IMG_1887
With H.M the Queen Elizabeth II

IMG_1892

IMG_1895

Visite d'un General Store à l'ancienne, avec une partie musée "pionniers"

IMG_1901

IMG_1902

IMG_1904

Passage chez Grayhawk pour prendre la batterie

IMG_1915

IMG_1916

Dew Drop, Mandeville

IMG_1909

IMG_1913

IMG_1917

IMG_1920

IMG_1921

IMG_1922

IMG_1923

IMG_1924

IMG_1928

IMG_1934

IMG_1939

IMG_1940

IMG_1943

IMG_1944

IMG_1945

IMG_1947

IMG_1948

IMG_1950

IMG_1952

IMG_1953

IMG_1955

IMG_1956

IMG_1957

Posté par indiasong à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2016

Much Joy with Kyndra Joi

Deuxième jour de répétition avec Kyndra et concert le soir.

Après une scéance de répétition supplémentaire dans l'après midi, nous débarquons au Cafe Instanbul pour notre concert. Il y a un événement qui se termine. Chuck Perkins, le poète, propriétaire du club organise régulièrement des après midi brunch musicaux et poétiques, en lien avec des agences de tourisme. La salle est pleine d'américains joviaux à qui on sert à manger et à boire au bar, pendant qu'un trio local (trompette, basse, batterie) envoie le bois sur scène, fait taper dans les mains, répeter des riffs au public. Puis Chuck monte sur scène pour déclamer sa poésie, façon Slam, sur la musique du trio. Je ne comprends pas tout, mais ça a l'air superbe.

Le seul problème est que l'heure venue, les touristes s'en vont, laissant la salle vide et que le public attendu ne se présente pas. Il y a deux amies à nous et 2 de Kyndra. Jason, du Snug Harbor, est venu faire un saut, ce qui est vraiment sympa de sa part, car il doit être pas mal occupé. Nos 2 amies sont Marielle, de la Fac d'Avigon, amie du groupe et de Grayhawk depuis la création de "13 lunes" qu'elle avait accueilli en 2013 à la fac lors de la première tournée française et qui, en vadrouille aux USA en même temps que nous, est passée nous voir pour 2 jours, et Phan LeHa, une universitaire americano-vietnamienne qui est venue spécialement de Hawail où elle enseigne pour nous proposer un projet de collaboration autour de son écriture poétique. Elizabeth doit participer en octobre à un colloque qu'elle organise à Honolulu sur la musique vietnamienne, pour parler de notre travail avec les musiciens vietnamiens.

Il y a aussi 2 amies de Kyndra, dont Nicole qui adore comment on prononce son prénom, parce que nous, on ne dit pas "Neekowwwle", ça la fait trop rire...

Malgré ce public clairsemé mais enthousiaste, on ne se décourage pas, on fait le concert. On commence à avoir l'habitude des salles clairsemées. Kyndra est un peu déçue car elle a fait un grand battage autour de l'événement, mais nous faisons notre show avec enthousiasme. Cette fille est magnifique, elle rayonne, elle groove, elle est intense et joyeuse. Elle a adoré faire ce plan avec nous, on va voir ce qu'on peut faire avec elle dans un futur pas trop lointain. Après le concert, nous nous retrouvons tous à la maison. Elle nous explique, ce que nous savons déjà, combien il est quasi impossible de vivre de sa musique décemment à la Nouvelle Orléans. Il y a tellement d'offre, tellement de musiciens talentueux, chaque bloc de maisons en est farci. Elle a renoncé à maintenir son groupe "Soul Theory", faute de pouvoir assurer au moins 100 $ à chaque musicien. Tous les musiciens de la Nouvelle Orléans, comme Trombone Shorty, Dr John... ont fait leur carrière ailleurs. Elle travaille comme assistante sociale et saisit, du coup, toutes les opportunités musicales qui se présentent - comme notre rencontre - avec d'autant plus de plaisir.

Répétitions

IMG_1802

IMG_1804

IMG_1810

IMG_1812

IMG_1824

IMG_1827

IMG_1829

IMG_1830

IMG_1831

IMG_1832

Concert

Chuck Perkins slamme avant notre concert

IMG_1835

IMG_1836

IMG_1844

IMG_1849

IMG_1857

IMG_1863
LeHa, Kyndra and Nicole.

IMG_1864

IMG_1865

Posté par indiasong à 21:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2016

Kyndra

Nous sommes revenus dans notre maison de Marigny, à la Nouvelle Orléans. Hier, en début d'après midi, nous retrouvons notre amie Kyndra Joi, rencontrée ici en 2014 et qui souhaitait depuis une collaboration avec nous. Pétillante et chaleureuse, elle est ravie de ce que nous faisons ensemble. A la fin de chaque morceau, elle hurle: "you, guys are AWSOME !!!!". On se retrouve aujourd'hui pour une deuxième répétition avant le concert ce soir au Cafe Instanbul. Nous avons monté 2 de ses chansons, un standard (Summertime), un des plus vieux chants d'esclaves "Kumbaya" et elle intervient sur 2 morceaux à nous "Dala Hill" et "Dar Batha".

La veille au soir, petite balade dans Frenchmen Street, où, même un mardi soir, il y a de la musique dans tous le bars et dans la rue. on a pu se régaler au d.b.a, une fois de plus avec l'historique Treme Brass Band.

Répétitions avec Kyndra Joi

IMG_1739

IMG_1751

IMG_1760

IMG_1765

IMG_1766

IMG_1767

IMG_1768

IMG_1769

IMG_1772

IMG_1779

IMG_1784

IMG_1787

IMG_1788
Petite démo de Kyndra pour danser le "Second line"

Petite vidéo de la promenade sur le Bayou: cèdres rouges, aigrettes, alligators et parler cajun

Posté par indiasong à 17:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 septembre 2016

Lafayette nous voilà, ...une fois de plus

Nous sommes à Lafayette depuis samedi. Depuis jeudi, nous avons fait 4 concerts, 2 à la nouvelle Orléans et deux ici à Lafayette.

Bashung avait baptisé une de ses dernières tounées "la Tournée des Grands Espaces". Nous pourrions intituler la notre "la Tournée des Espaces Vides". En effet, le public jusqu'au concert d'hier n'a pas brillé par sa présence.Hier soir, enfin, il était au rendez vous.

Petite salle que cette "cité des Arts" où nous avons déjà joué en 2012 lors de la première rencontre avec Grayhawk. Et donc petit public, mais vrai public. C'est quand même plus agréable de jouer devant un vrai public que devant des chaises vides comme vendredi soir au Musée US Mint: belle salle, mais aucune communication sur le concert, donc 0 entrées. On a joué devant quelques personnes amies ou famille de Grayhawk.

Hier soir au "Feed N Seed" de Lafayette, grande et belle salle (Joan Baez y a joué), qui nous a rappelé feu le Sax'Aphone de Montpellier, il y avait le Crew de la salle (3 personnes) + 4 entrées. Waow! Mais on ne lâche rien...

Le Bead & Breakfast où nous sommes logés est bien sympa, dans le style acadien du 19° siècle, lits à baldaquin, petits rideaux, lampes vieillotes. Ca sent bon le parquet ciré et la bougie à la rose.

Aujourd'hui, lundi, seul Grayhawk travaille: rencontre avec des étudiants à la fac. Pour nous, c'est excursion sur le Swamp (le marais): nous allons à la pêche aux Alligators. On en verra quelques uns que notre guide, un cajun volubile sait attirer avec des bouts de gras de porc. Belles bêtes, vraiment.

Après quelques jours sans poster des message sur ce blog, et des réclamations virulentes en provenance notamment de "la sétoise", voici, chronologiquement, quelques photos des derniers évênements de la tournée.

Jeudi 8 septembre

Chris à l'oeuvre sur sa pizza magique, avant d'aller jouer au Circle Bar, petit bar improbable, situé sur un rond point, où, supposés faire un concert en quartet, nous ne jouerons finallement qu'un set, sans même avoir eu affaire à l'organisateur. Ca sentait le foutage de gueule à plein nez: en effet, 3 pelés et un tondu, concert à la recette, on n'est pas vénal, mais avec 21 $ pour 4, on ne paie même pas les bières...

IMG_1571

IMG_1572

Conversation skype avec mon fiston Swann, mascotte du groupe depuis le Cambodge

IMG_1574

9 septembre au Old US Mint, Nola

Le Mint est un musée national dédié à la culture et la musique de la Nouvelle Orléans. Notre concert est filmé et entrera dans les archives du musée. Nous jouons surtout pour la femme de Grayhawk et 2 ou " amis à eux, vu qu'il n'a aucun spectacteur de l'extérieur. Ron est là aussi.

IMG_1626

IMG_1581
La clim lui tombait dessus directement et impossible de la faire baisser, le technicien responsable n'étant pas là. Du coup, à partir d'une casquette de femme oubliée dans les loges, Daniel s'est fait un couvre chef qui devrait faire le buzz. Quel talent!

IMG_1624

IMG_1586

IMG_1584

IMG_1627

IMG_1628

IMG_1629

10 Septembre: Feed N Seed, Lafayette

IMG_1630

IMG_1632

IMG_1633

IMG_1635

IMG_1636

IMG_1638

IMG_1639

IMG_1641

IMG_1637

IMG_1640

IMG_1648

IMG_1649

IMG_1642

11 septembre: Gumbo!

Grayhawk nous emmène chez des amis à lui Karen et John qui souhaitent nous inviter à déguster un Gumbo, spécialité de Louisiane, spécialement cuisiné par la grand mère, en notre honneur. Ils habitent depuis peu dans ce genre de résidence fermée Sim City, où toutes les maisons sont pareilles, les pelouse tondues au cordeau...flippant. Mais ils sont adorables, la maison est agréable, la grand mère de 80 ans est une vraie "cajun", elle est heureuse de parler français avec nous et son Gumbo est délicieux. C'est dimanche, il y a un grand match de foot à la TV: les Saints de la Nouvelle Orléans recoivent à domicile les Raiders de Oakland. On partira avant la fin du match, donc je ne sais pas le score final. John et Karen viendront le soir à notre concert à la "Cité des Arts", malgré la pluie qui s'abat soudain sur la ville.

IMG_1654

IMG_1656

IMG_1657

IMG_1659

IMG_1660

IMG_1651

IMG_1653

IMG_1663

IMG_1665

12 septembre: balade dans le Bayou

IMG_1692

IMG_1696

IMG_1698

IMG_1699

IMG_1705

IMG_1707

IMG_1708

IMG_1710

IMG_1711

IMG_1713

IMG_1717

IMG_1721

IMG_1723

IMG_1728

IMG_1729

IMG_1731

IMG_1732

IMG_1733

IMG_1736

IMG_1738

Posté par indiasong à 23:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]


08 septembre 2016

Morning walk

Ce matin, à 04:00, l'alarme que Jean Marie avait oublié de déconnecter sur son portable a réveillé tout le monde, au son d'une mélodie guillerette et ridicule, genre "le gendarme à St Tropez". Bon, déjà, ça surprend mais, au dire de Daniel qui partage sa chambre, c'est l'agitation subite et bruyante visant à éteindre son portable qui a été le phénomène le plus spectaculaire et le plus perturbant...Aujourd'hui est donc la journée "Pierre Richard" de Jean Marie.

A 06:00, j'ai rejoint Eliza et attendu que les autres se lèvent, comme convenu la veille, pour la petite marche de santé matinale qu'ils avaient déjà effectué la veille, et qui m'avait fait bien envie. Mais à l'heure dite, point de comparses, un léger ronflement unanime. C'est donc à deux que nous avons descendu Marigny Street vers le Mississipi, dans la fraîcheur de l'aube, passant entre les maisons multicolores, devant des pas de portes encore éclairés pour la nuit. Dans notre partie de la rue, la plus loin du centre, les maisons sont modestes, une sur quatre est condamnée ou très délabrée des suites de Katrina. Malgré leur état, elles se vendent assez cher: 180 000$ pour une petite maison en face de la notre dans laquelle il faut sans doute investir une somme identique en travaux...Plus on s'approche du centre, plus les maisons sont belles, grandes et riches. Il nous faut passer au dessus de la voie ferrée, en grimpant sur un pont, par un escalier métallique, pour arriver au bord du fleuve. Nous croisons quelques joggeur ou cyclistes matinaux. Le "good morning" est facile et cordial quand on se croise. Ca aussi, ça change de chez nous...Les trains passent au ralenti, en faisant sonner régulièrement, comme des bateaux, des sons de trompe très doux, un genre d'accord que j'ai identifié comme un La mineur 6 (+ ou - un demi ton, je n'ai pas l'oreille absolue). C'est vraiment la ville du jazz...D'ailleurs ces appels de trains résonnent tout la journée et toute la nuit, mais ce n'est en rien agaçant. C'est une présence très apaisante, je trouve.

Nous finissons la balade, Eliza et moi, après avoir traversé le French Quarter, en haut de Frechmen Street, au bord du Washington square, au moment où le Café Rose Nicaud, situé près du Snug Harbor, notre club fétiche, sort ses tables pour nous accueillir.

De retour à la maison, nous embarquerons tout le monde pour une virée en bus vers Magazine Street, où nous flanerons et déjeunerons dans le supposé meilleur resto vietnamien de la ville qui tiendra ses promesses.

Le programme du soir, c'est notre premier concert de la tournée, en quartet, qui sera suivi de 4 autres avec Grayhawk, dont 3 à Lafayette.

Quelques photos de Daniel prises ce matin au cours de la balade.
(Eliza avait oublié de remettre la batterie dans son appareil, du coup, il a marché beaucoup moins bien...)

DSC_0114

DSC_0122

DSC_0125

DSC_0135

DSC_0148

DSC_0147
Non, Jean Marie, ton imitation de Jacques Villeret "la denrée" dans "La Soupe aux Choux" ne rachètera pas ton méfait nocture, bien qu'elle soit très reussie (quoique, la couleur...).

Tant qu'on est dans les photos de Daniel, en voici quelques unes des jours précédents:

Chez Ron, le lieu de répétition des 2 jours passés

DSC_0060

DSC_0028

DSC_0022
Andrew, le proprio de notre logis et notre taxi nous montre le tramway historique de St Charles

DSC_0081
C'est, parait-il, le plus vieux tramway du monde...

CSC_0108
Ca va sans dire, mais mieux en le disant. This is America...

Balade à Magazine Street: personnages divers, dont un.

Posté par indiasong à 22:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Day two

Evidemment, hier soir personne n'est sorti. Trop cassé, on a fait réchauffer le reste de pâtes de la veille et on est retourné comater chacun dans son lit.

Réveil aux aurores, jetlag oblige. Eliza a entrainé les plus réveillés, à savoir Chris et Jean Marie pour sa marche matinale à travers les rues du quartier. Daniel et moi, pas encore assez vifs, sommes restés sur le carreau à boire tristement notre café pendant que nos 2 comparses essayaient de suivre le train d'enfer de notre américano-suédoise préférée adepte de la marche nordique...
Vivement demain matin qu'on rejoigne l'équipage à notre tour!

Deuxième jour de répet chez Ron qui nous invitera à boire l'apéro chez lui. Il aime l'Europe où il va jouer 2 fois par an et nous sert un rosé de Pézenas...comme à la maison.

Grayhawk est très en forme décidement et content de nous retrouver.

IMG_1545

IMG_1547

IMG_1548

IMG_1550

IMG_1551

IMG_1552

IMG_1554

IMG_1555

IMG_1556

IMG_1557

IMG_1558

IMG_1559

IMG_1560

IMG_1561

IMG_1562

IMG_1563

IMG_1564

IMG_1567

IMG_1568
Avec Ron, qui nous a accueilli pendant ces 2 jours de répétition chez lui.

Après midi libre. Expédition supermarché. (Oh comme c'est intéressant ce blog!)

Ne riez pas, je n'y étais pas, mais on m'a raconté: ce n'est pas chez nous qu'on ferait ses courses avec en musique d'ambiance dans le supermarché du John Coltrane ou du free jazz...That's New Orleans, de la bonne musique jusque dans le taxi ou le supermarché!

Posté par indiasong à 02:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]

06 septembre 2016

Marigny

New Orleans 06:30

Premier réveil dans la maison que nous avons loué dans le quartier Marigny, pas très loin du French Quarter. Le voyage s'est bien passé sauf pour la dernière partie. Arrivés à Atlanta, une panne informatique du système des douanes nous a bloqué pendant 40mn, nous faisant rater la correcpondance pour Nola. Mais on a pu prendre l'avion suivant 1h plus tard. onc on dira: oui, tout s'est bien passé. En plus, le voyage est passé rapidement, en comparaison des précédents vols pour le Cambodge ou l'Inde.

Eliza nous a accueillis à l'aéroport. Comme d'habitude, maintenant, elle part toujours 3 ou 4 jours en avance pour préparer le terrain. La maison est petite mais sympa, moins humide que la dernière louée sur Elysian Fields en 2014.

IMG_1544

IMG_1526

Il y a toujours un malade dans nos tournées. Au Vietnam c'était Jean Marie, en Inde Daniel. Ce coup ci c'est moi qui m'y colle. Avec la canicule des derniers jours à Montpellier, j'ai attrapé la crêve la veille du départ. La clim des avions n'a pas arrangé... Il faut que je m'en débarrasse vite, car avec le climat chaud et humide ici, c'et vraiment désagréable d'être malade.

Nuit plus ou moins longue selon l'état de fatigue des uns et des autres. Nous démarrons les répets avec Grayhawk dans la matinée.

_________________________________________

17:00

Retrouvailles avec le Grayhawk ce matin. Il a l'air en forme, le bougre. Ca fait plaisir, on l'a connu moins en forme.
Nous répétons finalement chez un particulier qui est plus ou moins régisseur bénévole de la salle de concert du Old US Mint, le musée du jazz de la Nouvelle Orléans où nous jouerons. Il s'agit d'une certain Ron Hacker, par ailleurs guitariste de blues old style (bottleneck etc...), mais bizarrement Grayhawk ne le connait pas. Nous travaillons dans son local de répétition, petite maison en bois de la taille d'une Algeco. Comme Grayhawk commence un nouveau job dans une école d'Algiers, nos répétitions d'aujourd'hui et demain s'arrêtent à midi.

C'est toujours un plaisir de reprendre ce répertoire Thirteen Moons. Nous n'avons pas joué ensemble depuis mai 2015, mais c'est comme si on s'était quitté la veille. On retrouve les marques très facilement.

IMG_1521

IMG_1532

La répetition terminée, nous allons manger un bout au Melba's, resto conseillé par notre loueur et taxi, le vétéran Andrew. Mon poulet est au chlore, il assêche la bouche et me couffle, les POBoys, hamburgers maisons pris par mes collègues et néanmoins collègues ne tiennent pas leur promesses. Les frites sont ...beurk. Ah si! Une petite purée de maïs est vraiment sympa. Seule Eliza tire son épingle du jeu avec un plat de Catfish pané assez réussi. Bref, nous rentrons à la maison nous écraser au fond de nos lits pour une sieste un peu alourdie par ce diner presqu'imparfait: la faute à Chris, il voulait sortir manger dehors alors qu'on pouvait gratter la gamelle des délicieux spaghettis préparés par Daniel et lui pour le diner d'hier soir. Bah, on les finira ce soir et si nous tenons encore debout (jetlag, f.. jetlag), nous irons faire une petite virée du coté de Frenchmen street nous en mettre plein des oreilles...

IMG_1533
Des jus de fruits aux noms plein de promesse. J'aime bien "Panty Dropper" qu'on pourrait traduire par "Fais tomber le slip".
Comme on ne l'a pas gouté, je n'ai pas pu vérifier.

IMG_1540

IMG_1539

IMG_1534

IMG_1538
La déco est plutôt sympa. Des gloires locales, desmusiciens emblématiques. Ici, un tableau représentant le chanteur et bombiste du mythique Treme Brass Band, Lionel Baptiste, décédé en 2012 à 81 ans. David Simon lui a rendu hommage dans son excellente série "Treme" en utilisant son nom pour son personnage principal, le tromboniste Antoine Baptiste, joué par Wendell Pierce.

IMG_1536
Ils sont trop forts ces américains! Ca me fait penser à un vieux sketch de Jacques Baudoin, la Panse de brebis farcie:"... à la fin, j'ai regretté que ça n'en fût pas..."

IMG_1537
Bien joué Crissou!

IMG_1541
Retour à Marigny, le terrain est un peu lourd et la chaleur écrasante...

IMG_1543

Posté par indiasong à 13:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 septembre 2016

Louisiaaaaaana, we're back!

Concerts Mezcal Jazz Unit

Concerts Thirteen Moons

Rencontre avec Kyndra Joi

 

Mezcal Jazz Unit revient en Louisane pour la 4° fois depuis 2011. C'est la saison des ouragans, c'est donc normal: 1 de plus.
Nous ferons des concerts en quartet, des concerts avec Grayhawk Perkins ("Thirteen Moons") et une rencontre/concert avec la chanteuse Gullah Kyndra Joi, rencontrée en 2014.

DSC_0267_300dpi
The Dream Team

IMG_2715
Mezcal Jazz Unit avec Kyndra Joi et Grayhawk Perkins au Snug Harbor, Nola 2014

Tournée soutenue par la SPEDIDAM, one more time. Thanks!

logo_spedidam 

Merci aussi à Anne Judge et Antiques of Paris, notre sponsor américain.

Antiques de Paris

Posté par indiasong à 12:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 février 2016

Final

C'est la fin de la tournée. A Phnom Penh, nous avons fait 2 concerts. Le premier a eu lieu vendredi 26 à l'Institut français de Phnom Penh où nous avons déjà joué en 2014. On craignait d'avoir une scène trop petite, mais il y avait une belle scène installée dans le jardin. Un peu d'aménagement à faire avec le son, Jean Marie avait un ampli lesssivé qu'on a du abandonner. Il a du jouer en direct sur la table. Le concert ne s'est pas mal passé, non, on ne peut pas dire comme ça. En face de la scène il y avait le "Bistrot", sorte de couloir très sonore, plein de monde qui mangeait et buvait, des français de Phnom Penh dont c'est le lieu de rendez-vous. La soirée a été excellente pour le bistro qui a tourné à plein. Pour nous c'était moins drôle, malgré la trentaine de gens assis qui écoutaient vraiment le concert, venait du bistro le brouhaha continu de ceux pour qui la musique n'était qu'un bruit de fond qui obligeait à parler un peu plus fort.

Photos du concert à l'IF

IMG_0295

IMG_0296

IMG_0297

IMG_0298

IMG_0299

IMG_0300

IMG_0301

IMG_0302

IMG_0303

IMG_0304

IMG_0305

IMG_0306

IMG_0308

IMG_0310

IMG_0311

IMG_0312

IMG_0313

IMG_0314

Le dernier concert du Dimanche 28 février était pour nous le plus important. Organisé par notre partenaire cambodgien le Cambodian Living Arts qui s'occupe notamment de nos trois musiciens khmers, il se déroulait sur la scène même de toutes les exhibitions de musique et de danse traditionnelles, sur le lieu du Musée National de Phnom Penh. On savait que le public, contrairement au concert précédent, serait plus majoritairement cambodgien, que Chamroen, Vanna et Sopaneth allaient amener familles et amis.

La balance a été pénible et laborieuse. L'ingénieur du son ne maitrisait rien de rien, pas de son de retour sur scène, on courait à la catastrophe. Le concert était filmé et l'idée de rater le final de cette tournée nous était insupportable. Mais le miracle a eu lieu, une fois la salle pleine, le concert s'est déroulé sans accroc, zen, avec au final un son correct. Il nous fallait un peu tendre l'oreille pour entendre les musiciens qui étaient de l'autre coté de la scène, mais on l'a fait et l'accueil a été plus que chaleureux.

Nous finissons la soirée tous ensemble au resto de notre l'hotel, le Mito avant que nos trois amis cambodgiens nous quittent. On mange, on boit, Vanna chante quelques chansons de sa voix douce et chaude, grandes embrassades et adieux émus. Next time in France pour la tournée française, on ne sait pas quand, mais ça va se faire...On a monté ensemble une belle création, de l'avis général, on ne va pas en rester là.

Merci à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à cette création, les Mezcalitos, Eliza, Chamroen, Sopaneth, Vanna, Alex, Swann, Alain le président, Sokhorn du Cambodian Living Arts et ceux que nous avons rencontrés ici, comme Stan de Kingsroad, Christian de Shinta Mani.

Désolé pour la Mezcalena. On a parlé souvent de la filmer mais ça n'était jamais le moment. Un jour peut être?

Dernières photos de tournée d'Eliza: National Museum of Phnom Penh

IMG_0321

IMG_0323

IMG_0325

IMG_0326

IMG_0327

IMG_0319

IMG_0330

IMG_0332

IMG_0334

IMG_0336

IMG_0338

IMG_0339

IMG_0346

IMG_0347

IMG_0349

IMG_0355

IMG_0356

IMG_0359

IMG_0366

IMG_0369

IMG_0384

Posté par indiasong à 12:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]