Mezcal Jazz Unit en tournée

15 décembre 2018

Siem Reap

Samedi matin

Partis jeudi en fin de matinée de Phnom Penh dans 2 minivans: 9 personnes khmers et français mélangés. Nous connaissons bien la route pour l'avoir faite  déjà 2 ou 3 fois dans un sens ou dans l'autre. Arrêt repas à Kampong Thom, étape obligée pour tous les bus de touristes. On fait provision de fruits et de bouteilles d'eau. La place est un grand marché permanent où on trouve de tout pour se rafraichir et se sustenter. Chamroeun m'emmène acheter une carte Sim cambodgienne qui permettra de communiquer plus facilement entre nous et aussi d'utiliser Pass App, l'application qui permet de commander un Tuktuk n'importe où au Cambodge, avec prix garantis (plus besoin de marchander) et des tarifs plus bas. La mondialisation a frappé là aussi, mais il faut reconnaitre que ça nous simplifie la vie.

IMG_0011

IMG_0013

IMG_0015

IMG_0016

IMG_0019

A Siem Reap nous sommes en plein centre ville, au King Fisher Angkor hotel, petit hotel sympa et pas cher avec quelques inconvenients malgré tout. Situé à coté d'un bar musical au dessus duquel donnent la plupart de nos fenètres, donc musique jusqu'à 23h30 au moins.

Autre petit désagrément: en tirant les rideaux de sa chambre Daniel a senti une boule vivante dans sa main à travers le tissus, boule qui a poussé un cri a sauté, juste le temps pour lui de voir une migale ou quelque chose d'approchant disparaitre dans un coin de la chambre. Il a donc passé la nuit dans une autre chambre... 

Concert de Vendredi soir au Khema, un grand restaurant français chic. Nous jouons sur la terrasse Roof Top. Alex a assuré en amenant son matériel son et lumière, ce qui a permis un concert dans de très bonnes conditions. On peut regretter qu'il n'y ait pas eu plus de monde malgrés des efforts de communication importants dans le réseau d'Alex. Les 3 musiciens khmers (qui sont de plus en plus à l'aise dans cette création) ont fait très fort: on avait dit "chemise de couleur" pour ce concert, ils sont arrivés avec des chemises pour touristes chinois (motifs cerises, ananas ou tournesols...)

Installation et concert au Khema

IMG_0023

IMG_0024

IMG_0025

IMG_0029

 

IMG_0030

IMG_0036

IMG_0037

IMG_0042

IMG_0043

IMG_0030

 

IMG_0048

IMG_0049

IMG_0051

IMG_0052

IMG_0054

IMG_0058

IMG_0059

IMG_0065

IMG_0066

IMG_0067

 

IMG_0068

IMG_0073

IMG_0074

Vanna et Sopaneth nous quittent ce samedi matin et rentrent en taxi à Phnom Penh, Chamroeun reste un jour ici voir des amis. On se reverra peu être l'an prochain si nous arrivons à monter la tournée française que nous prévoyons dans un an....Ce matin, Eliza et moi sommes là pour leur départ.

IMG_0081

IMG_0084

 

IMG_1161

Posté par indiasong à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


12 décembre 2018

Mango Dream à Phnom Penh

IMG_0787

Nous sommes donc de nouveau à Phnom Penh, à l'invitation de Steven, organisateur du Festival de Jazz. Faute de sponsors qui se sont dédits, cette édition du festival, créé il y a 4 ans, n'aura comporté qu'une soirée dont le concert Mango Dream aura été l'évênement principal.

Nous avons donc retrouvé nos 3 comparses cambodgiens mas également Alex, venu de Siem Reap pour une journée de répétition avant ce concert à l'Institut Français. La ville de phnom Pehn est égale à elle même, circulation difficile, embouteillages, pollution. Ca nous change de Kon Tum! Les amis bahnars nous manquent déjà, malgré le plasir de retrouver l'équipe Mango Dream et les frappés glacés citron-menthe du Bistrot de l'IF.

Nous avons donc répété toute la journée du lundi dans une salle de classe de la University of Fine Arts de Phom Penh que nous a trouvé Chamroeun. C'est la plus grosse université pour les arts (école d'archi, conservatoire, beaux arts) du Cambodge. A l'état des locaux, on mesure le retard du pays, ne fût-ce que par rapport au Vietnam. Quoiqu'il en soit, nous sommes très bien accueillis et nous animons le mardi matin une petite "masterclass" dirigée par notre Jean Marie national (sans le front) devant des étudiants en musique très curieux et avides de connaissances, tandis que les élèves d'archi grattent du papier à l'extérieur ...chouette ambiance. Le campus est plein de sculptures, mélange de modernisme et de tradition.

Le concert du soir se passe très bien, la scène est grande et confortable. Le public est conquis, on vend des CDs. Par contre on ne verra pas le taulier, le directeur de l'IF qui a mis le lieu à disposition mais ne s'est investi en aucune manière... On s'y attendait un peu, le dernier contact avec lui l'an dernier montrait clairement que la musique n'était pas sa tasse de thé.

Aujourd'hui, journée off, balade au marché russe et repos pour les tripes de certains un peu trop sollicitées ces derniers temps par le café asiatique délicieux mais provoquant des dommages collatéraux rendant compliquée une activité sociale de plus de 30mn.

Sur le Campus de l'University of Fine Arts

IMG_0788

IMG_0790

IMG_0791

IMG_0793

IMG_0794

IMG_0798

IMG_0799

IMG_0800

IMG_0801

IMG_0822

IMG_0823

IMG_0830

En répétition ce lundi

IMG_0820

IMG_0834

IMG_0816
Avec le directeur ou responsable de la section musique, qui nous prête la salle

IMG_0797
Vanna le magnifique

IMG_0811

IMG_0812

IMG_0814

IMG_0845

IMG_0848

IMG_1147
Les étudiants d'archi travaillent dehors.

La masterclass du mardi matin

IMG_1148

IMG_1149

48358340_169884177304498_4953059270473023488_n

A l'Institut Français pour la balance

IMG_0863

IMG_0867

IMG_0870

IMG_0872

IMG_0873

IMG_0874
Avec le camarade Alex

IMG_0875
Frappé citron menthe. Ca déchire sa race (et sa mère)

Le concert

IMG_0880

IMG_0884

IMG_0885

IMG_0888

Posté par indiasong à 12:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 décembre 2018

Phnom Penh

IMG_1153

Les revoilà nos 3 compères khmers: Vanna, Chamroeun et Sopaneth!
Depuis notre arrivée à Phnom Penh, je n'ai pas eu le temps de tenir le blog à jour (je dis ça pour la sétoise qui doit râler!).Nous n'avions qu'un jour pour répeter après 1 interuption d'un an, et notre concert et ce soir. Je mettrai plus de choses quand il sera passé !

Posté par indiasong à 13:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 décembre 2018

Quitter Kon Tum

Aéroport de Pleiku, 20h30. Nous avons quitté Kon Tum et attendons notre avion pour Saigon, évidemment retardé de 2h. Que faire en attendant? le blog, puisqu'il y a du wifi...

Journée forte en émotions que ce samedi à Kon Tum. Le concert pour lequel nous avons répété ensemble pendant 4 jours a eu lieu à l'université de Kon Tum, qui n'est pas une si petite ville. Un coté soviétique dans les bâtiments et un grand buste de Oncle Ho au fond de la scène.

Bon concert, tous étaient concentrés et content de jouer. Pour l'occasion, les bahnars ont voulu que nous soyons vêtus comme eux. Cet évênement concluait aussi la remise des diplomes de la dernière promotion hôtelière de l'hôtel-école où nous logions.

S'en est suivi un grand repas, où nous (Mezcal) avons été invité à la table des officiels, puis les bahnars nous ont tendu un guet apens en nous invitant à partager une dernière fois la jarre de vin de riz chez Hour, là où nous avons répété plusieurs jours.

On a bu, on a chanté, on dansé, on a beaucoup pleuré. Les embrassades n'en finissaient pas...Beu né leuw, beu né leuw, merci beaucoup.. dans toutes les bouches. Inracontables moments d'émotion, on espère se revoir. On se l'était promis il y a 4 ans et on l'a fait, alors qui sait?...

Le concert

IMG_0673
Leader maximo (wanna be)

IMG_0677
Where is the bathroom please?

IMG_0664

IMG_0697
Il manque le tout petit, mais où est il?

IMG_0699

IMG_0704

IMG_0709

Le repas d'après concert

IMG_0733

IMG_0724

IMG_0731

IMG_0725

IMG_0735

IMG_0738
On a retrouvé le tout petit!

IMG_0746

Le traquenard

IMG_0748

IMG_0750

IMG_0752

IMG_0755

IMG_0761 (1)

IMG_0763 (1)

IMG_0764 (1)

IMG_0765

IMG_0766

IMG_0771

IMG_0773

IMG_0776

IMG_0780

IMG_0781
Vhu aime bien tout controler, mais là il a un peu perdu le contrôle. Il chante à tue tête pendant une heure Do si la sol mi....

Posté par indiasong à 18:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Les dernières répétitions...

Vendredi, dernier jour de répétition. On répète une dernière fois le matin et on se retrouve le soir dans la salle de concert pour trouver la meilleure disposition scénique et faire un soundcheck-qui deviendra une répétition supplémentaire.

Dernier jour de répétition chez Hour

IMG_0632
Et c'est Jean Marie qui s'y colle!

IMG_0640
Et il en redemande, le bougre... 

IMG_0645

IMG_0656

IMG_0649
Les tenues bahnars prêtes pour le concert

IMG_0660

IMG_0663

IMG_1142
Ma basse est entre de bonnes mains, la petite Judy est douée

IMG_1143
Rêves de star...

Posté par indiasong à 14:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 décembre 2018

Jaira et Bahnars

Troisième jour de répétition. Les répétitions sont publiques, de plus en plus de curieux pour nous écouter.

IMG_0523

IMG_0526

IMG_0532

IMG_0545

IMG_0547

IMG_0548

IMG_0549

IMG_0553

L'un d'entre eux est doué pour soulager les douleurs. C'est du brutal, mais ça marche!

Après la répétition du matin, temps libre pour l'après midi. Nous passons voir la fameuse cathédrale en bois de Kon Tum, construite il y a une centaine d'année. Nos amis joueurs de gongs bahnars sont catholiques, très pratiquants et se produisent dans cette église pour chaque grande occasion lithurgique.

IMG_0537

IMG_0542

SANY0133

IMG_0533

SANY0130 

SANY0131

En début d'après midi, nous partons, embarqués par Vu, sa femme Linh et sa fille Judy visiter un village Jaira et plus précisément un cimetière jaira. Les Jaira sont animistes quand une grande majorité des bahnars ont été convertis au catholiscisme.

Les Jarai, présents au Viêt Nam mais aussi au Cambodge, célèbrent le rite de l'abandon de la tombe par lequel les proches mettent officiellement un terme au deuil. Les défunts sont dès lors livrés à eux-mêmes, aux intempéries et au monde de l'au-delà. A cette occasion, est érigée autour de la sépulture une palissade de poteaux ornées de statues censées représenter les parents du défunt ou d'animaux mythiques, ultimes protections pour les disparus en même temps que signes ostentatoires de richesse. Une tombe jarai a été reconstituée au musée d'Ethnographie de Hanoi.

Pour en savoir plus...

Quand nous arrivons au cimetière jaira, il y a du monde qui mange et boit près des tombes. Il ya beaucoup d'alcool et nous avons du mal à nous extraire de cette compagnie déjà très alcoolisée qui veut que nous buvions avec aux. Il y a un très vieil homme ivre mort qui chante à tue tête en s'agripant à nous. On a l'impression d'être tombé au débit d'un mauvais film d'épouvante américain. Le viel homme lubrique poursuit Eliza de ses assiduités, nous ne nous attardons pas. Les tombes sont recouvertes de toits en tôle faisant de petits hangars où sont laissés de la nourriture, des vélos (il faut que le défunt puisse s'allimenter et se déplacer). Certains sont abandonnées comme le veut leur tradition et envahies de ronces et de végétation.

IMG_0582

IMG_0586

IMG_0587

IMG_0588

IMG_0589

IMG_0591

IMG_0592

IMG_0568
Vu et sa famille

IMG_0569

Nous rejoignons ensuite un village bahnar où nous retrouverons nos amis joueurs de gong et des gens de "Poussières de vie" pour une grande soirée repas et danses tribales. Dans chaque village bahnar il y a une maison particulière qui est la maison de la communauté du village. C'est là qu' à un moment leur vie, les jeunas hommes lors du passage à l'âge adulte doivent passer quelques nuits pour garder le village. Ces maisons sont magnifiques avec un toît  qui file haut vers le ciel pour l'esprit de la communauté s'élève...Il y aune dimension cosmique très forte, au pied de cet ouvrage. Lorsqu'à la nuit tombée, les villageois entammeront une danse hypnotique autour du feu, une 40 aine de jeunes filles en tenue traditionnelle dansant au son des gongs et tambours tenus par les hommes de la communauté, j'aurai -et je ne suis pas le seul- l'impression d'être projetté au pied de l'énigmatique stèle noire de 2001 l'Odyssée de l'espace.

IMG_0605

 

IMG_0607

IMG_0608

IMG_0620

 

La tradition est de boire dans la jarre l'alcool de riz à la paille, et d'inviter quelqu'und 'autre après. Autant dire que nous étions des cibles iéales pour nos compères bahnars. Ce qui est bien c'est que la jarre à chaque fois doit être remplie à raz bord pour chaque nouvel impétrant. On complète avec de l'eau, donc l'alcool est de plus en plus dilué...Mais on finit cartable quand même!

SANY0011

SANY0012

SANY0013

SANY0014

 

Nuit magique en pays bahnar  

IMG_0628

IMG_0629

Posté par indiasong à 10:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 décembre 2018

Au village sans prétention...

Deuxième jour de répétition dans la cour de la maison de notre ami. il y a du monde maintenant qui pointe son nez, des voisins, des scooters qui s'arrètent un moment.

Un peu fatigué et pas très inspiré ce soir. Heureusement, il a de quoi voyager avec les photos d'Eliza ou de Jean Marie (tout mélangé).

IMG_0501 (1)

Un petit tour dans le village

ee6ba628-856a-4ddd-9d5a-4e8888b5a5ea

c0faf657-f7d1-4482-b9fc-eadb01a192f9

5f76dc66-11ce-4731-91b0-8f96bd7252c0

6fe59bfc-d434-48ab-8ba4-412b0d04d9c3

8ddf883a-bd42-49a0-96ab-ac63d59502b9

4c6f9e5a-665c-4911-8576-5f0eb5b7d69d

IMG_0430

IMG_0433

IMG_0440

 

IMG_0465

IMG_0441

IMG_0452

IMG_0449

IMG_0460

IMG_0467

IMG_0477

IMG_0479

IMG_0480

IMG_0482

IMG_0485

IMG_0486

IMG_0487

IMG_0487

 

IMG_0517

SANY0123

IMG_0507

IMG_1130
Jean Marie assure, mais aucun mérite, il a pratiqué tout l'été...

 

 

Posté par indiasong à 17:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 décembre 2018

Répétitions au grand air

Aujourd'hui lundi, retrouvailles avec nos amis bahnars. Kon Tum est une petite ville de province et leur village est en fait un quartier de la ville qui serait un peu comme à la campagne. Les choses ont été bien faites par "Poussières de vie", il y a une batterie correcte, une sono plus que suffisante pour y brancher Jean Marie et moi.

Ils ont travaillé les morceaux, ce qui n'était pas évident, car le mois de novembre était une période de récolte qui n'a pas du leur laisser beaucoup de temps. Du fait de la disparition du soliste Moy, ils sont plusieurs à tourner sur le le portique des gongs. Il y a même la fille de l'un d'entre eux (Zudy, prononcer entre Julie et Dziouri - retenir et prononcer leurs prénoms est un vrai cauchemar, notre palais n'est pas formé pour ces sons là...!) qui est venu de Saigon et a été apparement acceptée comme soliste car elle est pianiste et connait la musique. Son père a des velleités de direction qui ne sont pas toujours très heureuses. Je dois être très diplomate pour faire comprendre qu'on ne peut pas être 2 à diriger l'ensemble sur ce coup, d'autant plus qu'il induit facilement les autres en erreur...

Ceci mis à part, l'ambiance est joyeuse. On a dégrossi les 6 morceaux prévus dans la matinée et affiné un peu 3 d'entre eux.

Elizabeth continue sa mission photographique avec son portable ou avec l'appareil de Daniel. Grace aux réseaux sociaux, comme chacun mitraille avec son tel, on ne manque pas de photos. 

IMG_0346

IMG_0336
Vue de l'hotel

IMG_0349
L'instrument roi, tenu par 1 à 3 personnes. Les autres ont chacun un gong ou une percu.

IMG_0352

 

IMG_0354

IMG_0389

IMG_0357

IMG_0358

IMG_0365

IMG_0387

IMG_0388

IMG_0399

IMG_0402

IMG_0408

IMG_0412

IMG_0341
La légende pourrait être: vieux couple gay et leur fille adoptive, je sais, je sais, mais non...perdu!

Petite vidéo de travail:
Adaptation d'un morceau joué en avril dernier avec les Vysniauskas père et fils en Lituanie. Zudy et Hour (prononcer entre AUR et Hourra) le font bien sonner dés la première répétition:

 

Posté par indiasong à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2018

Vers le pays bahnar

Quelques vues dans les petites rues avec Eliza

IMG_6602

IMG_6605

IMG_6615

Dimanche, deuxième et dernier jour de "Balade en France". Tout le programme est rétréci, car à 18h commence un match de foot Vietnam-Indonésie qui passionne le pays (et que le Vietnam gagnera 2-0). Notre performance est réduite à 1/2h au lieu de 50mn.

IMG_0320

IMG_0316

Nous finissons la soirée avec Patrick et son pote Stéphane dans un bar musical près de notre hotel, et dont ils sont des habitués. Il y a la le groupe maison qui joue de la variété internationale avec beaucoup de talent. Et là, c'est une belle rencontre avec le patron du club, multi instrumentiste autodidacte et génial (voir sa photo sur le Fb de son club: ça le situe bien https://www.facebook.com/KC.clubsaigon/). Nous sommes invités à faire un petit set qui leur plait bien, Chris remonte sur scène avec eux pour un solo d'anthologie sur du Georges Michael. Il y a eu du selfie collectif à gogo, on récuperera peut être des photos un jour, mais Eliza n'étant pas venue ce soir là, nous n'avons rien de compromettant à montrer.

Tout ceci finit 2 bouteilles de whisky plus tard, on promit de repasser à notre retour de Kon Tum. 

Départ en avion pour Plei Ku (1h), et arrivée 1 autre heure plus tard à Kon Tum. Hnam Chang Ngeh où nous allons résider 5 nuit est un hotel école où "Poussières de vie" forme des jeunes adultes aux métiers de l'hotellerie. L'endroit est joli, paisible. Kon Tum est une petite ville sur les hauts plateaux. Ici on respire mieux qu'à Saigon, il y a de l'air et il fait plus frais (enfin moins chaud). Nous y retrouvons 2 membres de l'orchestre de Gong avec qui nous reprenons le cours d'une création démarrée en 2014. La formation a un peu changé car Moi, le soliste de l'époque est décédé depuis...

Quelques photos des uns et des autres (l'appareil d'Eliza est tombé en panne)

Arrivée à Plei Ku et départ pour Kon Tum

IMG_1099

 

IMG_1101

IMG_1100

DSC_0430

 

Arrivée à Kon Tum

5a4f3488-8e98-45be-a568-b26d0ea6eff1

7ffc7ee8-e988-4176-bbfd-08724c91dd79

551182c8-f375-4312-865d-319ade6a2f41

fc974d2a-b91f-4e00-a0cd-2fa1ca829163

IMG_0332

 

 

 

Posté par indiasong à 15:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 décembre 2018

Et bien chantez maintenant!

Samedi soir, nous avons rendez vous vers 18h sur les lieux de notre concert. Ambiance de Foire Expo, c'est plein de gens venus en famille, plein de bruit et de musique poum poum dans la sono. Une petite MC, avec une voix qui agace un peu, ne lâche pas le micro et "anime" des jeux. Des stands de bouffe, de vin français (pas les meilleurs) devant lesquels se tiennent de longues files d'attente. Tout ceci est très bruyant...Nous sommes censés jouer vers 20h30 et ne voyons pas très bien comment nous en sortir dans cette ambiance consumériste qui nous voit un peu décalés. Et puis on s'habitue, on boit quelques verres ensemble...

Et quand vient notre tour de jouer, le public s'est clairsemé pour la simple raison que les stands de nourriture ayant été vidés, la plupart des gens sont partis. Du coup, nous jouons pour 3 rangées de gens debout devant nous, assez réceptifs voire enthousiastes. 

Et donc tout se déroule bien, le baptème du feu de Mezcal et ses chanteurs d'occasion se passe sans accrocs. Il semblerait même que le public encore présent ait apprécié...

IMG_6580
En compagnie du Consul de France, venu inaugurer la manifestation.

IMG_6571
L'équipe de bénévoles au stand "Poussières de Vie"

 

IMG_6597
Une partie de l'équipe de "Poussières de Vie"

IMG_6573
Ambiance familiale, crèpes, saucisses, paté et pinard pour grands. Jeux et ballons pour les petits.

IMG_6583
Passons aux choses sérieuses: le savoir faire du tire-bouchonneur gardois...

IMG_6585
On ne roulera pas sous la table, il n'y a pas la place.

 IMG_6587
Savoir garder son âme d'enfant, sans renverser son verre

 IMG_6574

 IMG_6575

IMG_6576

 IMG_6577

Le concert

IMG_6592

IMG_6593

IMG_6594

IMG_6595

IMG_6598

 L'after: un bon phở, rien de meilleur pour finir la soirée

IMG_6599

IMG_6600

Posté par indiasong à 09:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]